headerpic

 

 

Aline Jeannet


Qui suis-je ?

Née en 1978 à Genève, j’ai étudié les sciences sociales à Lausanne dans une champêtre université au bord du lac pourvue d’ânes et de moutons, des vrais. L'herbe étant décidément toujours plus verte ailleurs, je me suis fait les dents à Bruxelles et j’ai vadrouillé en Asie du Sud-est, en Océanie, en Inde.

J’ai appris à travailler parmi les musées, puis au théâtre, entre collections et communication, et puis j'ai repris les études parce que rien ne vaut la vie d'étudiant. Je suis aujourd'hui documentaliste. J'écris parce qu'apprendre à défricher, c'est une bonne idée, je trouve.


Qu'est-ce que je lis ?

J’ai la – mauvaise ? – habitude de lire un peu tout ce qui me tombe sous la main. Ce sont souvent des amis qui me trouvent des bouquins. Je les laisse me guider. À Bruxelles j’ai attrapé un goût éclectique des bulles avec, entre autres et dans le désordre De Crécy, Schuiten, Larcenet, Turf, les suisses Peeters et Tirabosco, les américains Miller, Ellis, Moore, le japonais Taniguchi, par exemple.


Qu'est-ce que j'écris ?

Des nouvelles, principalement, des textes courts parce que j’aime bien condenser. Le principe est souvent celui d’une rencontre entre deux personnages, de laquelle on ne sait pas qui ressortira vivant. J’aime travailler les esprits barrés et je ne crache pas sur le fantastique.

 

 

 

Livres publiés


Aline Jeannet : Impuissant vs. Insoumis