headerpic

 

 

Adam Mira


Qui suis-je ?

Je suis né à Damas, Syrie, dans une famille de classe moyenne. Après avoir fini mes études collégiales, je suis parti en Algérie pour passer quelques mois chez un membre de mes proches avant de partir en France où j’avais dans ma poche une admission à l’université française.

Malheureusement, une guerre civile algérienne est brusquement déclenchée entre les frères ennemis, et je suis resté au pays contre mon gré, car j’ai perdu mon passeport et tout ce que je possédais. J’ai donc étudié à l’université d’Alger et j’ai obtenu un baccalauréat, puis une maîtrise en communication.

Naturalisé Algérien, j’ai travaillé comme journaliste et j’ai réalisé de grands reportages et des interviews avec des politiciens et des intellectuels. J’ai aussi publié deux livres : un essai et un recueil de nouvelles.

J’habite à Montréal depuis plus d’une décennie où j’ai appris le français et j’ai fait des études en archivistique à l’Université de Montréal. J’ai finalement publié un recueil de nouvelles en français l’an 2015.


Qu’est-ce que je lis ?

Selon mon expérience, pour aimer le lieu où l’on vit, il faudrait lire son histoire, car la connaissance du vécu de l’endroit où l’on habite nous permet de comprendre la société d’accueil et de l’apprécier à sa juste valeur.

Par ailleurs, j’aime lire les romans historiques surtout ceux de l’écrivaine française Kenize Mourad et du reporter et écrivain portugais José Rodrigues dos Santos.

Je lis aussi les essais sur la spiritualité et la politique, et j’ai en même temps une affection particulière pour l’œuvre d’Albert Camus, surtout son roman L’Étranger que j’ai lu dans plusieurs langues et relis chaque année une ou deux fois, et lorsque j’ai le temps je l’écoute.


Qu’est-ce que j’écris ?

Des récits, des nouvelles, des essais, des romans et des poèmes. J’écris dans tous les styles afin de tenter d’atteindre la perfection. La langue française m’a donné le goût de chercher la force des mots, la puissance du verbe et la beauté des tournures de phrase.
 

 

 

Livres publiés


Adam Mira : La plaie du passé