headerpic

 

 

Donnet Sisa-Nzenzo


Qui suis-je ?

Je m’appelle Donnet Sisa-Nzenzo, né le 25 mai 1990 à Lubumbashi en République Démocratique du Congo. Je suis étudiant en première année de licence en Administration Économique et Sociale à l’Université d’Arsenal, ou Toulouse 1 Capitole.

Concernant mon parcours universitaire, j’ai vraiment eu du mal à trouver ma voie, entre ce que je voulais faire et ce que je devais. Alors, mon égarement m’a coûté au total trois précieuses années de ma vie post-adolescence. Et cela aurait pu continuer longtemps si je n’avais pas été aiguillonné par certains de mes amis, professeurs et conseillers au service d’orientation de Toulouse. Depuis, quoique cette nouvelle année académique ne soit pas plus facile que les autres, j’ai enfin renoué avec le succès et le plaisir d’étudier… Comme tous les êtres humains, j’ai des rêves, et parmi ces derniers, ce qui me tient le plus à cœur serait de monter ma propre société en France, et pourquoi pas une corporation d’entreprises, si les circonstances le permettent. Il y a presqu’un an, j’avais déjà essayé de percer dans le milieu des affaires. L’idée était bonne, je le pense, mais, mes asociés et moi avions butés sur un problème qui nous paraissait difficile à surmonter : l’argent. Toutefois, en dépit de cet échec, je compte de nouveau, et cette fois-ci en solo, tenter ma chance au courant de la rentrée 2013 lorsque je serai – je le souhaite vivement – en deuxième année de licence.


Qu’est-ce que je lis ?

Ces temps-ci, on dirait un hommage, je n’ai cessé de relire l’essai de Stéphane Hessel : Indignez-Vous. Ce militant fut un grand homme. Paix à son âme.


Qu’est-ce que j’écris ?

J’ai rêvé de devenir écrivain à dater de mes 17 ans. La personne qui m’en a donné l’envie est l’américain Dan Brown – auteur notamment du roman à succès Da Vinci Code. Ce qui à l’époque m’a intéressé dans son parcours a été la fulgurance de son ascension sociale. Pour un enfant qui croit n’avoir pas eu l’adolesence espérée, la littérature est apparue à mes yeux comme le moyen le plus noble et peut-être même le plus rapide d’améliorer ma condition d’homme et celle de ma famille par la même occasion. Et donc aujourd’hui j’écris… Le texte qui vous est proposé sur ELP éditeur raconte le pourquoi et le comment de la vie d’un étudiant clandestin et sans-abri en France. Ce récit est inspiré de ma vie personnelle et de celle d’autres personnes qui sont ou ont malheureusement été dans ma situation.

Mais, outre cet ouvrage, cette année devrait sortir un autre livre à paraître aux Éditions ASP Numériques : Depuis 60 ans, l’Afrique s’est trompée.

 

 

 

Livres publiés


Donnet Sisa-Nzenzo : Même les sans-abris ont des pères